Webconférence – Nouveaux arrêtés nuisances lumineuses : conséquences et applications pour les collectivités
8 janvier 2019
Lumière bleue : nouvelles connaissances sur les effets sur l’Homme
21 février 2019

Bilans d’exposition à la lumière bleue- Conférence du Collège Santé de l’AFE

FavoriteLoadingAjouter à mes documents favoris

Lumière bleue : nouvelles connaissances sur les effets sur l’Homme - Conférence du Collège Santé de l'AFE - 26 mars 2019 - Programme de la conférence 

Depuis le dernier rapport de l’ANSES en 2010, les connaissances sur la lumière bleue et ses effets sur la rétine et la biologie humaine ont évolué. Si certaines données manquent encore à l’appel, les représentants des grands acteurs Français de la recherche sur le sujet viendront présenter les dernières avancées réalisées, dont certaines en avant-première. L’occasion de faire le point sur l’état des connaissances mais aussi sur les conséquences pour les politiques publiques et la réalité des enjeux sanitaires liés à la question de la lumière bleue.

Aux côtés du Dr. Christophe Orssaud, Président du Collège Santé de l'AFE, des intervenants de référence viendront présenter les dernières avancées, dont des bilans d'exposition à la lumière bleue. Cliquez ici pour consulter le mot de Christophe Orssaud. 

Bilans d'exposition à la lumière bleue

Le CSTB présentera des bilans d’exposition de la rétine réalisés sur des périodes longues (bilans mensuels, saisonniers, annuels) en prenant en compte la lumière naturelle et les sources de lumière artificielle provenant de l’éclairage et des écrans. Ces bilans ont été réalisés sur tout le spectre du domaine visible grâce au logiciel CSTB « ExpoLum » à partir de scénarios de vie de personnes évoluant dans des environnements bien caractérisés (zones climatiques, environnements domestiques, environnements de travail, trajets domicile-travail, périodes de vacances, etc.).

Les calculs effectués par le CSTB mettent en évidence l’influence des différentes technologies d’éclairage et d’affichage (LED, fluorescence, halogène) sur l’exposition rétinienne à la lumière bleue dans les bandes mélanopiques et phototoxiques. Les résultats révèlent également la part de la lumière artificielle dans le bilan d’exposition rétinienne à la lumière bleue et révèlent l’influence importante du climat lumineux et du temps passé à l’extérieur.

Cet exposé introduira également la notion de « déséquilibre spectral » entre les doses d’exposition rétinienne reçues respectivement dans le rouge et le bleu. Cette quantité est très sensible à technologie des sources lumineuses, surtout durant les périodes où il n’y a pas (ou peu) de lumière naturelle, par exemple en soirée ou en hiver. L’étude de ce paramètre est motivée par des recherches actuellement menées par des équipes de biologistes et d’ophtalmologistes pour tenter de mieux comprendre les facteurs responsables de pathologies

 Programme de la conférence 

Adhérer