Programme des 41e Journées nationales de la lumière de l’AFE – JNL2018

JNL2018  – 24 et 25 septembre 2018 : Palais du Pharo – Marseille
+ Journée « bonus » AFE / AsnaV – 26 septembre 2018 : City Center Vieux Port – Marseille

Télécharger le programme en PDF

Mutualisation de réseaux et multifonctions des installations : quelle place pour l’éclairage ?

Le service éclairage, qu’il s’agisse des ressources humaines ou du service aux usagers, est-il nécessaire et rentable dans une ville durable ? Quid de l’avenir des métiers et de la compétence éclairage, particulièrement rurale, alors que l’absorption des compétences bat son plein, notamment dans le cadre des réformes territoriales et européennes ? Alors que 86 % des petites villes fonctionnent en régie directe, les EPCI ont, eux, tendance à fonctionner par partenariats publics et privés[1]. Des tendances qui intègrent, certes, l’éclairage, mais le noie dans la multi-fonction et les multi-compétences. Quelle est la valeur ajoutée de l’éclairage ?

Développement durable et responsabilité sociale : les nouvelles démarches en éclairage

Près de 63 % des métropoles françaises ont entamé ou terminé la construction d’une trame noire (© AFE – 2017). Devenue une exigence, la démarche environnementale en éclairage connait encore plusieurs freins de taille : responsabilité sociale, règles comptables…  La définition d’une méthodologie applicable à large échelle devient indispensable, avant que la réglementation ne s’en charge.

Eclairage intérieur : nouvelles définitions des besoins

Selon les données de l’ADEME et de l’Agence locale de l’énergie et du climat Métropole Marseillaise (ALECMM), 35 % des collectivités (32 % en PACA) souhaitaient investir dans l’éclairage performant des bâtiments en 2012. Des chiffres qui expliquent le retard pris par l’éclairage intérieur dans les bâtiments publics comme dans les bâtiments privés.

Les fondamentaux actualisés 

Les LED ont-elles vraiment changé les fondamentaux de l’éclairage ? Alors que 80 % des nouveaux projets d’éclairage et des rénovations se font aujourd’hui en LED, de nombreux freins persistent, notamment dans la question du modèle économique, et particulièrement les questions de l’après-vente et de l’éblouissement. Mais les questionnements appellent à une révolution au-delà du type de source, jusqu’à la méthodologie de conception de l’éclairage (diagnostic, conception…).

Une journée « bonus » le 26 septembre 2018 – City Center Vieux Port – Marseille – Journée AFE / AsnaV – Vision et éclairage : besoins, adaptation et protection tout au long de la vie

Organisée en partenariat avec l’Association nationale pour l’amélioration de la Vue, cette journée est offerte aux participants des JNL2018 (inscription obligatoire, nombre de place limité – inscription payante pour les non congressistes).Les participants trouveront les réponses aux questions clés de la lumière et de la vision, données par des binômes d’intervenants (spécialiste de la vision/acteur de l’éclairage) : état des besoins à chaque étape de la vie et pour chaque application (réussite scolaire, sécurité routière…)… L’occasion également de découvrir les impacts sanitaires et économiques d’une mauvaise lumière et d’une mauvaise vision.

Rendez-vous sur : http://www.jnl-afe.fr/marseille2018

[1] APVF – ADCF – Caisse des Dépôts 2016