Débat : louer son éclairage public ?

Voici un des articles parus dans les Brèves de l’AFE n°114. Nous attendons vos réactions !

La Gazette des Communes interviewe François-Michel Lambert, député EELV des Bouches-du-Rhône et président de l’Institut de l’économie circulaire, sur l’économie circulaire. L’éclairage public y est analysé. Le député prend l’exemple d’un fabricant. L’entreprise vend ses ampoules à des entreprises, en reste propriétaire puis les récupère en fin de vie afin de réutiliser les terres rares. Ce système pourrait-il s’étendre aux communes ? C’est en tout cas ce que souhaite le député dans l’article. Selon lui, le Code des Marchés Publics est inadapté. « Ce carcan leur permet juste d’acheter des ampoules en arbitrant entre les critères de durée de vie et de niveau de consommation. Le jour où les collectivités pourront passer un contrat portant sur un service d’éclairage avec un constructeur de matériels qui en reste propriétaire, il y aura moins de réverbères, moins de pannes, moins de consommation et un meilleur éclairage. »

Vu dans La Gazette des communes.com – 13 septembre 2013

 

2 comments for “Débat : louer son éclairage public ?

  1. Jousse François
    26/10/2013 at 7:29

    Il est surprenant qu’un responsable EELV propose une organisation qui ressemble fort à un PPP. Il est également surprenant de ne pas faire référence à RECYLUM et aux accords entre Recylum et les fabricants de lampes et de luminaires.

Comments are closed.