Le Collège Santé

Si la lumière est utile à l’homme pour sa vision, elle est aussi vitale pour son bien-être et sa santé. C’est pourquoi, l’éclairage doit être adapté à chacun et à tout âge.

Concrètement, on n’éclaire pas une école comme on éclairage une maison de retraite. Même si on sait que 80 % des lieux de travail ne répondent pas aux normes d’éclairagisme. 

Pour la santé et le bien-être de tous, l’éclairage doit être adapté :

• aux fonctions physiologiques de la vision,

• aux exigences ergonomiques et environnementales (performance au travail et efficacité

énergétique)

• aux dimensions psychologiques et sociales de bien-être et de perception du cadre de vie.

Le Collège Santé

Objectifs :

Accompagner l’évolution technologique « Lumière » en regard de l’humain dans son bien être, son épanouissement environnemental et social, son accessibilité au déplacement en ambiance de basse luminance naturelle, la répercussion sur sa vision et sa santé.

Missions :

–       Veille sanitaire

–       Enseignement – Formation

Participants :

Pr. Christian CORBE, Président du Collège Santé, Président d’honneur de l’AFE, Professeur de Physiopathologie sensorielle aéronautique et spatiale

Dr Béatrice LE BAIL, Ophtalmologiste des hôpitaux spécialisée en physiopathologie sensorielle

Mme Véronique VALBIN, Psychologue Clinicienne

Pr. Françoise VIENOT, Muséum National d’Histoire Naturelle – CRCC VISION – CNRS

Dr. Cyril CHAIN, Président du comité CIE-France, CERTU

M. Cédric DEMATONS, Responsable « Basse Vision », Europtical

Dr.Serge DUPEYRON, chef du service Ophtalmologie au CHU de Nîmes

Dr. Serge PICAUD, directeur de recherches INSERM, Institut de la Vision

Dr. Claude GRONFIER, Département de Chronobiologie – SBRI, INSERM U846

Pr. José SAHEL, Professeur d’ophtalmologie à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6), Chef de service d’ophtalmologie au Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts et à la Fondation ophtalmologique A. de Rotschild, Directeur de l’Unité Inserm U592 « Physiopathologie cellulaire et moléculaire de la rétine » à l’Institut de la Vision à Paris.

M. Bernard SANSELME, Membre de l’ AFE, animateur du groupe de révision de la norme française NF X 35-103, formateur, ancien contrôleur du CARSAT Auvergne