Espace adhérent

L'éclairage en chiffres

La consommation mondiale pour l'éclairage public et l'éclairage des bâtiments est de 2 700 TWh, émettant 1 150 millions de tonnes de CO2.  En France, la consommation totale d'électricité liée à l'éclairage est de 56 TWh, émettant 5,6 tonnes de CO2 (Ademe - 2017). 

Avant le boom des nouvelles technologies, l'éclairage représentait 14 % de la consommation européenne d'électricité et 19 % de la consommation mondiale d'électricité en 2009. Aujourd'hui, l'UNEP (United Nations Environment Programm) l'évalue à 15 % au niveau mondial pour 5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. 

670 millions
C'est le nombre de lampes à combustibles utilisées dans le monde selon l'UNEP produisant 74 millions de tonnes d'émissions de carbone par an. 

Le passage aux nouvelles technologies de l'éclairage permettrait selon l'UNEP d'économiser 140 milliards de dollars et de réduire les émissions de CO2 de 580 millions de tonnes par an. 


Les fiches synthétiques 


 

Télécharger la fiche "Eclairage dans les collectivités: les chiffres clés "

Télécharger la fiche "Eclairage intérieur : un vivier d'économies d'énergie pour les communes"

Télécharger la fiche "Eclairage public : comparatif des solutions pour réaliser des économies"

Les consommations d'éclairage en France (Source : réactualisation des chiffres de l'ADEME 2013/2014 - 2016/2017)


Consommation globale d'éléctricité de l'éclairage en France : 56 TWh, soit 12 % de la consommation d'électricité française 
Consommation globale de l'éclairage public en France : 5,6 TWh
Consommation globale de l'éclairage intérieur toute collectivité confondue : 7 TWh
Consommation globale de l'éclairage dans les bâtiments non résidentiels : 37 TWh 
Répartition de la consommation d'éclairage intérieur en France pour les bâtiments non résidentiels : 

-          9,5 TWh dans les commerces
-          6,6 TWh dans les bureaux
-          4 TWh dans les établissements de santé
-          4 TWh dans l'enseignement
Source : Opuslight - 2013

Consommation d'éclairage des ménages français : La consommation d'électricité d'un ménage français, hors chauffage et eau chaude, est en moyenne de 2700 kWh/an. Les ménages consacrent 12,8 % de leur consommation d'électricité spécifique à l'éclairage, soit entre 325 et 450 kWh/an. (A titre de comparaison, les appareils laissés en veille représentent entre 7 et 18 % de la consommation électrique). 

Le temps d'éclairage moyen chez les ménages est de 2 464 h par an, soit 6,7 h par jour. Chaque foyer possède en moyenne 25 points lumineux et achète 3 lampes par an. 

Les enjeux économiques de l'éclairage public


90 millions
C'est le nombre de luminaires urbains sont installés en Europe, dont 75 % ont plus de 25 ans.

4 milliards
C'est le nombre de lampes d'éclairage public seraient actuellement en fonction dans le monde.

En France, on compte environ : 

9,5 millions de points lumineux pour une consommation annuelle d'environ 5,6 TWh (soit 1 % de la production totale d'électricité)
- Un temps moyen de fonctionnement d'environ 3 200 heures par an (- 24 % depuis 1990) 
- Un coût moyen de 24 euros par habitant en 2011

Les dépenses de l'éclairage urbain s'élèvent globalement à près de 2 milliards d'euros par an dont : 1 milliard d'euros consacré à la maintenance, 400 à 500 millions d'euros investis dans le renouvellement du parc et plus de 450 millions d'euros imputables à la  consommation d'énergie.

En 2012, près de 3 millions de luminaires "boules" à vapeur de mercure étaient recensés. Leur remplacement d'ici 2015 (interdiction de mise sur le marché par la réglementation européenne - voir ici) devait générer des économies annuelles d'énergie de 800 GWh, soit la consommation annuelle d'électricité (hors chauffage et eau chaude) de 300 000 ménages. Il reste encore aujourd'hui près de 10 % de ces lampes encore en service, la plupart en zone rurale. Plus d'informations ici

Pour les collectivités, l'éclairage public, malgré une baisse de la consommation de 6 % depuis les sept dernières années, c'est :

 16 % de la consommation énergétique totale des communes
17 % de leurs dépenses d'énergie  
et 41 % de leur facture électrique


Les enjeux économiques de l'éclairage dans le tertiaire 


4 000 000 de tonnes de CO2
Ce sont les tonnes de COrejetées inutilement chaque année par les installations d'éclairage dans le tertiaire qui sont obsolètes à 80 %. 

5,1 milliards d'euros 
C'est ce qui est dépensé inutilement chaque année pour faire fonctionner ces mêmes installations obsolètes 

50 millions
C'est le nombre de tubes fluorescents qui devront être remplacés d'ici à l'année prochaine. 

Le secteur du bâtiment est le 1er poste de consommation d'énergie en France. Le parc immobilier public absorbe les ¾ de la facture énergétique annuelle française (2 milliards d'euros par an) : 1,5 Md€ par an. Les bâtiments résidentiels et tertiaires représentent 44 % de l'énergie consommée, devant les transports (32 %). (Source : IDDRI et Bilan énergétique de la France en 2013 - Conseil Général du Développement Durable) 

Après le poste thermique, c'est l'éclairage qui devient un véritable enjeu pour réduire la facture énergétique d'un bâtiment. Or la France est un des pays qui investit le moins dans le matériel d'éclairage, alors que, dans un bâtiment neuf, l'éclairage représente 1 % du budget du bâtiment.

80 % des installations d'éclairage dans le tertiaire sont obsolètes, datant souvent de plus de 20 ans.

Autre fait marquant, plus de 70 % de la consommation d'éclairage intérieur des bâtiments se fait de jour. Or le potentiel d'économies d'énergie atteignable avec des systèmes de gestion (détection de présence, asservissement à la lumière naturelle…) peut aller jusqu'à 70 %

Le marché de l'éclairage 


Marché mondial et national de l'éclairage 

75 milliards de dollars (55 milliards d'euros)
 
C'est ce que représente le marché mondial de l'éclairage selon BFM TV. 

2,3 milliards d'euros
C'est ce que représente le marché français de l'éclairage (Source : Syndicat de l'éclairage) 

100 milliards de dollars
C'est la part de ce que pourraient représenter les LED en 2020 sur le marché mondial (Source : Le Figaro) 

56 milliards de dollars
C'est ce que représentera le marché mondial de l'éclairage intelligent d'ici à 2020 (Source : étude du cabinet MarketsandMarkets - 2014)

Les luminaires (source : GIL-Syndicat du luminaire - 2012)
- Le marché des luminaires représente 752 millions d'euros de CA TTC en 2012.
- Environ 7 millions de foyers achètent du luminaire chaque année avec un budget annuel médian de 106 €.
- 28 % des ventes sont effectuée chez les spécialistes du bricolage et le lieu de la maison qui est équipé prioritairement est le salon/séjour avec 26 % des équipements achetés qui y sont destinés.

Les illuminations 


En France, pour alimenter les illuminations de Noël, la puissance électrique nécessaire s'élève à 1 300 MégaWatts (MW). 75 % de cette surconsommation est due aux éclairages chez les particuliers. Celle-ci représente l'équivalent de la consommation annuelle de 600 000 réfrigérateurs récents.

Des chiffres qui pourraient encore diminuer avec les nouvelles technologies, moins énergivores.
Par exemple, la Ville de Paris a considérablement réduit la consommation et la budget de ses illuminations, en passant aux LED : les 800 000 points lumineux de l'avenue ne consommeront pas plus qu'une famille de 4 personnes en un an, soit 10 990 kWh (consommation divisée par 4 par rapport à 2013 et 50 fois moins qu'en 2006) grâce aux LED. (Source: Ville de Paris.fr - 2014)