Espace adhérent

Collège santé de l'AFE

Le Collège Santé de l'AFE, composé d'experts internationaux et nationaux reconnus, réalise une veille sur les effets sanitaires de la lumière sur l'homme (fonctions visuelles, biologiques et psychologiques). Ses membres participent également aux travaux d'entités telles que l'ANSES. 

Si la lumière est utile à l'homme pour sa vision, elle est aussi vitale pour son bien-être et sa santé. C'est pourquoi, l'éclairage doit être adapté à chacun et à tout âge. 

Focus sur quelques dossiers en cours 

 Lumière bleue et effets sur la rétine

Une nouvelle étude de l'INSERM a été publiée en janvier sur la lumière bleue et ses effets sur la rétine. Les conditions expérimentales et les résultats complets de cette étude ne sont pas encore publiés (à l'heure où nous publions ces lignes).

Si les auteurs précisent toutefois que ces résultats ne sont pas transposables à l'homme, ils soulèvent la question pertinente de la dose cumulée de lumière bleue et de ses effets sur le long terme. Une question qui mérite des études complémentaires, notamment du fait de l'explosion de l'utilisation des écrans, surtout chez les plus jeunes.

Le Collège Santé de l'AFE a diligenté un groupe de travail afin d'évaluer et de déterminer les conséquences potentielles de cette nouvelle publication. 

Eclairage et malvoyance

L'Association française de l'éclairage, l'association HandicapZéro, la Ville de Paris et Evesa organisent des tests in situ sur l'éclairage et la malvoyance. Ces expériences ont pour but de déterminer les besoins en éclairage des personnes en situation de déficience visuelle et leurs applications en éclairage public. Un sujet d'importance, de nombreuses personnes malvoyantes étant gênées à la tombée de la nuit et rencontrant des difficultés à circuler de façon autonome en milieu urbain.

Objectifs du Collège Santé de l'AFE

Accompagner l'évolution technologique « Lumière » en regard de l'humain dans son bien-être, son épanouissement environnemental et social, son accessibilité au déplacement en ambiance de basse luminance naturelle, la répercussion sur sa vision et sa santé.

Missions

 - Veille sanitaire

 - Conseil et normalisation
 - Enseignement / Formation

Les derniers travaux et conférences du Collège Santé de l'AFE

23 mars 2016 : Lumière et déficience visuelle : quels besoins en éclairage ? 
Cliquez ici 

19 mai 2015 : Conférence sur les nouvelles technologies utilisées pour la lumière et la santé via des cas pratiques (Alzheimer, Kératocône...)
Cliquez ici

18 novembre 2014 : Effets sur l'homme de la baisse de lumière et de vision en automne
Cliquez ici 

 


Les Membres du Collège Santé de l'AFE

Président du Collège Santé : Pr. Christian CORBE, Président d'honneur de l'AFE, Professeur d'ophtalmologie et de Physiopathologie sensorielle aéronautique et spatiale

Dr. Claude GRONFIER, Département de Chronobiologie – SBRI, INSERM U846

Pr. Françoise VIENOT, Professeur émérite au Muséum National d'Histoire Naturelle – CRCC VISION – CNRS

Pr. José SAHEL, Professeur d'ophtalmologie à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris 6), Chef de service d'ophtalmologie au Centre Hospitalier National d'Ophtalmologie des Quinze-Vingts et à la Fondation ophtalmologique A. de Rotschild, Directeur de l'Unité Inserm U592 « Physiopathologie cellulaire et moléculaire de la rétine » à l'Institut de la Vision à Paris

Dr. Cyril CHAIN, Président du comité CIE-France, chargé d'étude au CEREMA, expert international pour le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie et pour le Ministère du Logement et de l'Egalité des territoires, rapporteur sur "le vieillissement du système visuel et les malvoyants" pour la CIE.

Dr Béatrice LE BAIL, Ophtalmologiste des hôpitaux spécialisée en physiopathologie sensorielle

Mme Véronique VALBIN, Psychologue Clinicienne

M. Cédric DEMATONS, Responsable « Basse Vision », Mister Eye

Dr. Serge DUPEYRON, Chef du service Ophtalmologie au CHU de Nîmes

Dr. Serge PICAUD, directeur de recherches INSERM, Institut de la Vision

M. Bernard SANSELME, Membre de l' AFE, animateur du groupe de révision de la norme française NF X 35-103, formateur, ancien contrôleur du CARSAT Auvergne


 

Pour la santé et le bien-être de tous, l'éclairage doit être adapté :

 - aux fonctions physiologiques de la vision,
-  aux exigences ergonomiques et environnementales (performance au travail et efficacité énergétique),

 - aux dimensions psychologiques et sociales de bien-être et de perception du cadre de vie